Dossier de presse

DOSSIER DE PRESSE

Nous ne sommes pas les meilleurs pour ce qui est de la collecte des articles publiés dans la presse… Mais nous allons tenté de construire un dossier de presse.

La montagne — le 13/03/2018 —
https://www.lamontagne.fr/arpajon-sur-cere-15130/actualites/de-la-bd-a-regarder-et-a-ecouter_12770262

Les enfants ont échangé avec les auteurs.

Dans le cadre du festival BD d’Aurillac, le concert dessiné Marloup « On est des ours », à la salle de La Vidalie, a vu la présence d’une centaine de personnes dont de nombreux enfants. Loïc Dauvillier, Marc Closier (Marloup) et Alexis Vitrebert ont transporté leur public dans l’univers de Marloup, l’animal mystère. Ce voyage en musique, en chansons amusantes et en dessins, réalisés durant ce spectacle et projetés sur grand écran, a émerveillé les yeux et les oreilles des petits comme des grands. Il a été suivi d’une séance de dédicaces à laquelle les trois artistes se sont prêtés au jeu, avec beaucoup d’attention et de gentillesse en échangeant longuement avec les enfants.

La montagne — le 29/01/2019 —
https://www.lamontagne.fr/bellerive-sur-allier-03700/loisirs/clap-de-fin-pour-coup-de-projecteur_13121478

Les rêves étaient au rendez-vous.

Durant toute la semaine dernière, le festival Coup de projecteur est revenu à Bellerive-sur-Allier. Un événement unique dans l’agglomération vichyssoise, ouvert aux familles et aux écoliers. L’édition 2019 a proposé encore de belles surprises avec une dizaine de projections dont une avant-première, des ateliers inédits, de nouveaux intervenants et des spectacles vivants. Loïc Dauvillier, auteur et réalisateur du film d’animation, a apporté, durant tout le festival, ses compétences, avec la compagnie « Il était une fois ». Les familles, qui se sont déplacées au Geyser et à la médiathèque, en ont pris plein les yeux et sont reparties la tête remplie de bons souvenirs. Rendez-vous en 2020.

La Dépêche — le 08/05/2017 —
https://www.ladepeche.fr/article/2017/05/08/2570373-etait-fois-spectacle-dessine-musical-poetique-federateur.html

Agen. «Il était une fois» : un spectacle dessiné, musical et poétique fédérateur

«Il était une fois». Une compagnie portant le même nom que le début des histoires pour enfants petits et grands et autres contes. Cette dernière a, vendredi soir à la médiathèque Lacépède, permis à un public familial de se retrouver à l’occasion d’un spectacle dessiné autour de «La Famille Gribouillis». Sous le regard émerveillé de l’auditoire, Monia Lyorit et Loïc Dauvillier ont proposé un agréable moment empreint de douceur et de poésie, le tout en musique ainsi qu’en dessin autour des histoires malicieuses d’Edouard Manceau avec «La Famille Gribouillis» et «Nom d’un champignon !». Deux représentations qu’ils ont déjà livrées dans de nombreuses autres médiathèques, notamment en Gironde, et qui ont également connu un certain succès. Monia Lyorit a débuté sa carrière dans le mime au sein de l’atelier d’Ivan Bacciocchi à Paris. Elle a suivi par la suite des cours de théâtre classique avant de s’initier à l’art de conter en 2004. Elle s’est formée auprès d’Afida Tahri pour la voix, et a pris part aux ateliers de Michel Hindenoch durant près de 4 ans. Son répertoire puise dans les contes issus du merveilleux ou de d’autres cultures, ainsi que dans la littérature auprès de Charles Dickens ou encore Guy de Maupassant. De manière régulière, elle collabore avec l’Opéra national de Bordeaux et l’Ensemble Roussel. Loïc Dauvillier, quant à lui auteur de bande dessinée depuis 2003, est un autodidacte qui invente des histoires. Il réalise également des adaptations littéraires, et travaille avec la télévision. Il réalise la série d’animation «Monsieur Lapin», et collabore en ce moment afin d’adapter en animé la série «La P’tite Etincelle» d’Edouard Manceau. «Il était une fois» cumule différentes expériences grâce à une équipe composée d’auteurs, d’illustrateurs, d’une conteuse, d’un scénographe, de musiciens, d’un directeur artistique, ou encore d’un régisseur. Tout ce petit monde a vocation d’assurer la conception ainsi que la diffusion d’expositions et de spectacles où les mots et les traits sont au cœur du projet.

La Nouvelle République — le 02/06/2017 —
https://www.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres/commune/argentonnay/contes-en-scene-et-en-dessin

Après le spectacle, petite pause avec les deux artistes de la Cie « Il était une fois ».

A la bibliothèque d’Argenton-les-Vallées, le spectacle proposé par la compagnie « Il était une fois » aux enfants de 1 à 4 ans était intimiste. Deux histoires malicieuses (« Tiens, tiens, un champignon… Et si on lui dessinait des yeux, un nez, une bouche ? » et « La Famille Gribouillis ») d’Édouard Manceau étaient mises en scène. Les deux acteurs, Monia Lyorit (conteuse) et Loïc Dauvillier (dessin) ont su captiver les enfants et leurs parents avec ces histoires partagées, un spectacle dessiné, chanté plein de malice et de douceur d’une durée de 20 minutes.
Monia Lyorit est arrivée à la scène par le biais du mime dans l’atelier d’Ivan Bacciocchi (Paris) avant de suivre des cours de théâtre classique et de s’initier au conte en 2004. Son répertoire puise largement dans les contes merveilleux ou d’autres cultures mais aussi dans la littérature.
Loïc Dauvillier est auteur de bande dessinée depuis 2003. Autodidacte, il invente des histoires pour les grands et les petits et réalise des adaptations littéraires. Il travaille actuellement l’adaptation de Monsieur Lapin en série d’animation pour la télévision.